L'ABUS DE L'ALOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTE

Vignoble Rousteau/Rullaud 
 Vieux Pineau Vieux Cognac

17 Le Maine Dorin

17 600 Corme royal                 

+33629954577                 

vignoble@rousteaurullaud.com

 Horaires d’ouverture:

 Du lundi au vendredi : 8h30-12h15 & 14h-18h30

Samedi : sur RDV

Dimanche & jours fériés : fermé                              

Nos Cognacs

Nos Cognacs sont, comme le demande le cahier des charges de l'AOP, nos vins distillés 2 fois dans notre alambic. L'eau de vie ainsi obtenue est veillie en fûts de chêne dans nos chais.

Vous avez la possibilité de déguster 3 Cognacs variant à la fois par l'âge et par  le taux d'alcool. En effet, nous proposons un Cognac "brut de fût", qui a reçu peu d'eau, pour conserver sa teneur en arômes. 

Cognac apéritif

 Jeune Cognac en cours d’élaboration, de par un bref vieillissement, nous découvrons ici sur des odeurs caractéristiques de l’alambic  en pleine action .Ce cognac à 42% est à servir avec une boisson sucrée ou amère, gazeuse ou plate, bien fraîche dans une proportion de 3 cl par verre de 15/20 cl… Il se marie très bien avec notre « bulles de raisin ».

Cognac VSOP

D’une belle couleur dorée, ce Cognac « standard » d’environ 15 ans a vieilli en fût de chêne. Son taux d’alcool est de 42%. Ce dernier  est obtenu progressivement grâce à des coupages successifs d’eau distillée . Le vieux, la vanille, le réglisse sont autant de notes qui caractérisent ce produit.

Cognac vieille réserve (35ans)

Laissez de côté ordinateur et téléphone portable, un cognac de cet âge se respecte, laissez-le dire ce qu’il a à vous dire. Dans le creux de la main, tournez le verre en couvrant le dessus avec l’autre main pour arriver à sa température de prédilection (autour de 30 à 35 °C ).

Avec l'absence de dilution par l'eau, des notes de vieux bois, de vanille, d’épice, de réglisse, d’agrumes…vous envoûteront  d’abord les narines puis vos papilles . Pour atténuer ces 60%, gardez une gorgée dans votre afin qu’elle se réchauffe avec un petit peu de la salive… Et là !!!  Vous apprécierez tous ses parfums qui se développeront et  resteront en bouche très longtemps sans en avoir le feu …

Dégustation générale du Cognac

Seuls, le temps, un chai de forte hygrométrie et la patience d’une génération  ont permis à ce Cognac de perdre tranquillement 10 degrés tout en développant les arômes. Malgré ses 60 %, c’est un Cognac tout en saveur à consommer avec parcimonie. Il faut laisser le temps au temps…

Et si vous osiez un brûlot charentais avec ce produit :

- Dans une tasse avec sa soucoupe

- remplir la tasse de café froid

- mettre deux morceaux de sucre dans la soucoupe

- deux cuillères à soupe de cognac réserve également dans la soucoupe

- allumer le cognac avec une allumette

Lorsque la flamme s’estompe, mélanger le reste de sucre et de cognac avec le café chaud.

Pour les plus téméraires, rincer la tasse avec quelque goutte de cognac…

                                                                   Bonne dégustation...